Fermer
couverture pays-bas cosmopole

Dictionnaire insolite des Pays-Bas

11.00

Dans leurs vastes polders qui n’ont que le ciel pour horizon, bordés de digues, de moulins et de champs de fleurs, les Pays-Bas comptent parmi les nations les plus heureuses d’Europe. Une économie florissante, une société prospère et une tolérance élevée au rang de valeur cardinale ont permis au petit royaume de s’imposer, depuis le Siècle d’or, comme une grande puissance. De ce passé glorieux à la lutte perpétuelle contre la montée des eaux, en passant par une inclination pour la couleur orange, les bicyclettes et les harengs crus, Céline L’Hostis dessine les singularités d’une nation pragmatique et innovante.

Au-delà des guides touristiques, les dictionnaires insolites vous font voyager par les mots et aident à briser les idées reçues.


 

978-2-84630-164-0
12 x 17 cm160 pages
11 €

À propos de l’auteur

editions-cosmopole-guide-dictionnaire-insolite-auteur-celine-l-hostis-photo-ok

Depuis son plus jeune âge, Céline L’Hostis voyage aux Pays-Bas où réside une partie de sa famille. Elle s’y est elle-même installée pendant plusieurs années, d’abord à Amsterdam puis à Groningue où elle a été directrice adjointe de l’Institut français. De ses nombreux séjours, elle garde un attachement profond pour ce pays et ses habitants. Elle écrit des articles d’actualité sur les Pays-Bas dans la presse française (Le MondeLibération ou le Huffington Post) et a publié Les Néerlandais (ateliers Henry Dougier) et Portraits d’Amsterdam (Hikari). Elle travaille aujourd’hui pour le ministère de l’Europe et des Affaires étrangères.

© Photo : DR

 


Entretien avec Céline L’Hostis, juin 2021

Vous êtes déjà l’auteur de deux livres sur les Pays-Bas, et vous avez vécu à Amsterdam et à Groningue, où vous étiez directrice adjointe de l’Institut français. À travers ce Dictionnaire insolite, quelle vision du pays avez-vous voulu partager ?
Les Pays-Bas sont un pays radicalement différent de ses voisins européens. Ils restent encore peu et mal connu en dehors de leurs frontières. J’ai pu les découvrir dès mon plus jeune âge puisqu’une partie de ma famille y vit encore. Mais c’est en habitant moi-même à Amsterdam puis à Groningue que j’ai vraiment pu appréhender le pays, sa culture et son mode de vie. J’ai voulu partager l’image d’un pays singulier, surprenant, innovant, où il fait bon de vivre.

Comment avez-vous sélectionné les notices pour ce dictionnaire ?
Dans mon téléphone portable, j’utilisais un carnet virtuel où je notais chaque idée de mots quand elle me venait à l’esprit. Cela pouvait m’arriver à la lecture d’un livre, en prenant un verre avec des amis, en voyageant dans le pays ou en regardant un reportage à la télévision. J’ai donc eu beaucoup plus d’idées qu’il n’y a d’entrées ! J’ai ensuite fait un tri avec la volonté d’alterner les anecdotes légères et les références plus scientifiques ou historiques. J’ai voulu écrire un livre qui soit avant tout curieux et documenté tout en restant plaisant à lire. J’espère que chaque lecteur, quelle que soit sa familiarité du pays, puisse découvrir un nouvel aspect qu’il ne connaissait pas encore.

Quel est le premier mot que vous avez choisi d’écrire ?
L’eau. C’est un élément essentiel sans lequel on ne peut pas comprendre les Pays-Bas ni la culture néerlandaise. Elle est omniprésente dans le pays qui est littéralement sorti des eaux. Les Néerlandais aiment d’ailleurs à le rappeler par un célèbre : « Dieu a créé le monde, mais ce sont les Néerlandais qui ont créé les Pays-Bas ».

J’ai décliné la thématique en plusieurs entrées, car j’ai voulu en faire découvrir aux lecteurs les multiples aspects, d’une menace naturelle à une richesse économique, culturelle et commerciale.
Dans un deuxième temps sont venues les nombreuses images d’Épinal sur le pays (moulins, tulipes, drogues, prostitution, fromage) que je me suis amusé à déconstruire et à expliciter.

Quelles sont les différences culturelles qui vous semblent les plus frappantes ?
Elles sont si nombreuses qu’il est difficile de toutes les citer. L’état d’esprit des Néerlandais est à l’opposé du nôtre, probablement à cause de la domination de la culture protestante. En conséquence, c’est tout le modèle sociétal néerlandais qui diffère radicalement de ses voisins en accordant une place prépondérante au contrôle social, à la responsabilité individuelle mais aussi au bien-être (gezellig) et à la liberté. Partir à la découverte de ces différences surprend et passionne.

Que conseilleriez-vous à quelqu’un qui se rend pour la première fois aux Pays-Bas ?
Amsterdam est une ville magnifique à laquelle il convient de consacrer plusieurs jours. Mais je conseillerais à toutes celles et tous ceux qui en ont le temps de sortir de la capitale et d’aller découvrir l’architecture moderne et audacieuse de Rotterdam, les immenses plages de la mer du Nord bordées de dunes, la quiétude des villages de Hollande-Septentrionale (Haarlem, Alkmaar…) ou les îles plus sauvages de la mer des Wadden. Le meilleur moyen de locomotion pour les découvrir reste le train et un bon vélo. Les Pays-Bas ont tellement plus à offrir aux voyageurs que les quartiers trop touristiques de sa capitale !

Information complémentaire

Poids 0.160 kg
Dimensions 12 x 17 cm