Fermer

Bienvenue aux éditions Cosmopole

Partir au Québec

Familier, le Québec ? Sans doute, car le français y est langue officielle. Mais n’allons pas croire que cette terre a révélé tous ses secrets. Le Dictionnaire insolite du Québec ouvre les portes de cette province aux truculentes inventions verbales, où l’on sort ses gougounes quand il fait chaud et où l’on fait du magasinage. Au cœur d’une nature généreuse et des hivers qui s’attardent longtemps, cette région témoigne d’un brassage perpétuel des populations, ce qui lui confère toute sa richesse. Véronique Couzinou donne à voir les aspects les plus déroutants de son pays d’adoption, où l’histoire y est complexe et les espaces immenses.

En savoir plus
Bandeau-couvertures-québec-3

Voyager par les mots en Finlande

FOLIOSCOPE

« Les citoyens finlandais s’étant vus délivrer un passeport après 2013 tiennent en main un objet qui peut s’avérer utile pour tuer l’ennui en salle d’embarquement. Le nouveau modèle est en effet agrémenté de motifs d’élan disposés d’une page à l’autre sous la forme d’un folioscope. En feuilletant rapidement le passeport, les motifs s’animent et l’on distingue alors un placide élan qui semble se mouvoir vers la forêt la plus proche! »

Dictionnaire insolite de la Finlande, Nicolas Redon


En savoir plus
Bandeau-couvertures-finlande

Le premier mot que j’ai écrit

« En Islande, tout le monde s’appelle par son prénom. Voisin, patron ou président ? Ce sera Hallmar, Sigríður ou Guðni. J’ai tout de suite été séduite par cette habitude qui met tout le monde au même niveau, ignore les titres et rapproche instantanément. Et pourtant… En 2003, je me suis retrouvée dans un avion d’une dizaine de places avec le président. Il m’a souri, mais je n’ai pas osé lancer : « Góðan daginn, Ólafur ! »

Valérie Doux, auteure du Dictionnaire insolite de l’Islande

En savoir plus
Bandeau-couvertures-valérie-doux-Islande

Dernière parution


Dictionnaire insolite de la Corse, par Gilbert Stromboni

La Corse a vu naître un empereur, mais saviez-vous que l’inventeur du Coca-Cola y avait aussi vu le jour ? Angelo Mariani eut la bonne idée en 1863 de laisser macérer des feuilles de coca dans du vin rouge de Bordeaux. Et de sitôt vendre le précieux breuvage pour ses vertus stimulantes. Le succès fut tel que même Émile Zola vint à le vanter comme une boisson « de jeunesse ». Depuis, le soda a remplacé le vin et la noix de kola, la cocaïne.

Mais il est un élixir encore plus connu en Corse pour ses qualités bienfaitrices : seul, en France, a bénéficié d’une appellation d’origine protégée, le miel de la région est considéré comme d’exception depuis la nuit des temps. Selon Virgile et Ovide, « il conférait aux autochtones une robustesse et une longévité enviables », rapporte Gilbert Stromboni dont le livre est une pépite.

Rien de mieux qu’un auteur corse pour parler de son île, de sa beauté grandiose et de son identité originale « où le tragique côtoie un sens aigu de la dérision ». Du caviar ajaccien – les bianchetti – au bleu de Chine qui a conquis marins et bergers, en passant par le brocciu, un fromage (basse calorie !) aussi délicieux dans les pâtisseries que les omelettes à la menthe, mais aussi la macagna, cette façon de se moquer de l’autre comme de soi-même, Gilbert Stromboni donne à voir l’île de beauté par-delà les clichés et les mystères.

montage-corse


Dictionnaire insolite de la Hongriepar Joël Le Pavous (mars)

Préparez-vous à un beau voyage : sur les quais du Danube, les rives du lac Balaton ou au cœur des bains thermaux hérités des Ottomans, l’auteur vous entraîne aux quatre coins d’un quotidien magyar inédit. Saviez-vous qu’en Hongrie, les prénoms des nouveaux nés doivent être choisis au sein d’une liste pré-approuvée par l’institut de linguistique de l’Académie des sciences ? Pas de faux pas possible, en revanche, pour le nom de famille : toutes les libertés sont permises, à en croire le photojournaliste Robert Capa qui porte en réalité un pseudonyme signifiant « requin ». Ses compagnons du lycée l’ont ainsi rebaptisé pour souligner sa nature fonceuse.
Pour vos tables, réclamez du goulasch, préconise Joël Le Pavous : la soupe paysanne, totem de la nourriture magyare combine viande, pomme de terre, carotte, céléri, oignon et l’indispensable paprika… C’est l’or rouge du pays qui pimente aussi bien les ragouts, la charcuterie, que le fromage à tartiner. 
L’auteur n’élude pas non plus les dissensions autour du premier ministre. Viktor Orban est autant adulé pour avoir rendu au pays son indépendance financière en soldant l’énorme dette contractée auprès du FMI, que critiqué pour son régime autoritariste – courtisant la Turquie d’Erdogan, la Russie de Poutine et dénonçant le diktat de Bruxelles. Moins connu : fan de football, il fait pousser les stades comme les champignons… Aux côtés des cliniques qui, depuis la chute du communisme, se multiplient pour accueillir les touristes dentaires de toute l’Europe.
En résumé, d’Attila à la céramique de Zsolnay, le Dictionnaire insolite de la Hongrie réussit le pari de donner à voir en relief l’un des pays les plus plats d’Europe. 


Rééditions du Dictionnaire insolite de Lisbonne, par Camille de la Rochère et du Dictionnaire insolite de New York, par Marine Juliette Aubry

montage-hongrie-lisbonne-new-york2

Prochainement

Paraîtront en juin les Dictionnaires insolites de Rome et de l’Écosse 

En savoir plus

Derniers parus