Fermer

Bienvenue aux éditions Cosmopole

Partir au Québec

Familier, le Québec ? Sans doute, car le français y est langue officielle. Mais n’allons pas croire que cette terre a révélé tous ses secrets. Le Dictionnaire insolite du Québec ouvre les portes de cette province aux truculentes inventions verbales, où l’on sort ses gougounes quand il fait chaud et où l’on fait du magasinage. Au cœur d’une nature généreuse et des hivers qui s’attardent longtemps, cette région témoigne d’un brassage perpétuel des populations, ce qui lui confère toute sa richesse. Véronique Couzinou donne à voir les aspects les plus déroutants de son pays d’adoption, où l’histoire y est complexe et les espaces immenses.

En savoir plus
Bandeau-couvertures-québec-3

Voyager par les mots au Cambodge

INTIMITÉ : « Dans les villages khmers, tout se sait. Les maisons se côtoient. La vie se passe sous les poteaux de bois de la maison, et chacun sait ce que le voisin fait, dit et pense. Le soir, chacun se retire à l’étage et peut tirer l’échelle. Le secret commence là. Durant le temps des Khmers rouges*, les enfants endoctrinés étaient envoyés épier sous les poteaux ce que leurs parents (souvent mariés de force sans se connaître) disaient et faisaient. Le béton est maintenant apparu, ce qui enferme tout secret. »

Bernard Dupaigne, Dictionnaire insolite du Cambodge


En savoir plus
Bandeau-couvertures-cambodge2

Le premier mot que j’ai écrit

« En Islande, tout le monde s’appelle par son prénom. Voisin, patron ou président ? Ce sera Hallmar, Sigríður ou Guðni. J’ai tout de suite été séduite par cette habitude qui met tout le monde au même niveau, ignore les titres et rapproche instantanément. Et pourtant… En 2003, je me suis retrouvée dans un avion d’une dizaine de places avec le président. Il m’a souri, mais je n’ai pas osé lancer : « Góðan daginn, Ólafur ! » 

Valérie Doux

En savoir plus
Bandeau-couvertures-valérie-doux-Islande

Nouveauté avril 2018

Le Dictionnaire insolite des pays baltes de Marielle Vitureau

On les oublie souvent, ces trois petits pays posés le long de la mer Baltique. Et pourtant, l’Estonie, la Lettonie et la Lituanie, qu’on regroupe par commodité sous le terme de « baltes », sont un terrain de découvertes inattendues. L’histoire récente, tragique, les a liés comme leur position géographique mais tout les distingue : la langue, la culture, la religion… Se débattant avec les traumatismes des occupations, ils n’en restent pas moins des foyers artistiques et littéraires. Leur patrimoine se révèle au détour des forêts mystérieuses de la Lettonie, des paisibles marais estoniens et des vieilles rues de Vilnius. Les soupes roses lituaniennes, les šaltibarščiai, attendent d’être dégustées, les bâtiments Art nouveau foisonnent dans l’éclectique Riga et les mélodies d’Arvo Pärt résonnent en Estonie.

Habitant Vilnius depuis une vingtaine d’années et couvrant l’actualité des pays baltes pour plusieurs médias, Marielle Vitureau donne à voir un panorama authentique et inédit de ces contrées méconnues. Si le tableau dressé dans ce Dictionnaire insolite des pays baltes mêle les trois États, ce n’est que pour mieux faire ressortir les nuances de chacun et enfin faire entendre leurs voix.

En savoir plus
Nouveautés-pays baltes2

« La Sicile, une île aux trésors méconnus »

Grenier à blé de la Rome antique, terre d’accueil des puissants attirés par sa position stratégique au cœur même de la Méditerranée : dans son Dictionnaire insolite de la Sicile, Régine Cavallaro dévoile les richesses d’une île féconde et influente.

« Je n’imaginais pas la Sicile aussi riche », telle est, la plupart du temps, la réaction des personnes à qui je fais visiter l’île. Un de mes amis normands s’étonnait même de découvrir, à Palerme et ses environs, le précieux héritage laissé par ses ancêtres, venus de leur lointaine Normandie à la conquête du sud de l’Italie il y a près de mille ans. Un héritage si somptueux qu’il a été intégré récemment au Patrimoine mondial de l’Unesco. Bien souvent, on oublie ou on ignore que la Sicile fut le grenier à blé de la Rome antique, et que sa terre si féconde – c’est dans l’île que se situe le mythe de Déméter et Perséphone – a longtemps fait la fortune d’une multitude de familles nobles, propriétaires d’immenses domaines agricoles et viticoles.

L’aristocratie sicilienne, en effet, n’avait rien à envier au reste de l’aristocratie européenne. À la fin du XIXe siècle, le chef-lieu de l’île était une étape obligée pour les élites en quête de villégiature, comme en témoignent l’établissement balnéaire de Mondello, chef-d’œuvre du Liberty (l’Art nouveau italien) palermitain, ou encore le superbe traîneau offert par le tsar Nicolas II à la richissime famille anglo-sicilienne Whitaker, en remerciement de son hospitalité, que l’on peut admirer dans la magnifique Villa Amalfitano à Palerme.

De même, avant d’être un joyau serti dans la couronne d’Espagne pendant plus de trois siècles, la Sicile abrita la cour de Frédéric II de Hohenstaufen, à la tête du Saint Empire romain germanique. On sait aujourd’hui que la langue italienne, telle qu’on la connaît aujourd’hui, n’est pas née à Florence sous l’impulsion de Dante Alighieri, comme on l’a longtemps pensé, mais précisément à la cour de ce souverain éclairé, mécène érudit, féru de poésie et de mathématiques. Sans oublier, bien sûr, la domination arabe, qui introduisit la culture des agrumes et un système d’irrigation sophistiqué. Autant de dominations qui ont enrichi le patrimoine, matériel et immatériel, de l’île. 

En somme, la Sicile est loin d’être une contrée aride, pauvre et arriérée, gangrenée par une mafia omnipotente, telle que l’image d’Épinal la représente si souvent. Si la criminalité organisée continue d’y exercer son emprise, elle s’est surtout déplacée à Rome et à Milan, dans les hautes sphères du pouvoir et de l’économie. Il serait bien dommage de se cantonner aux clichés et, ce faisant, de se priver des mille et une merveilles de cette perle de la Méditerranée. »

Régine Cavallaro est l’auteure du Dictionnaire insolite de la Sicile.



À paraître prochainement

Dictionnaires insolites de l’Inde, de l’Argentine (deuxième édition), du Vietnam (quatrième édition)…



En savoir plus
Focus-Sicile-motif-ok

Derniers parus