Fermer

Bienvenue aux éditions Cosmopole

Voyager par les mots


VIRUS DU VOYAGE : « Maladie imaginaire inventée par les blogueurs de voyage et autres apprentis explorateurs de terres inconnues. Contrairement aux autres virus, celui du voyage est, lui, toujours fièrement revendiqué. Exemple : « J’ai fait l’amour avec une mappemonde et elle m’a refilé le virus du voyage. » 

Variations insolites sur le voyage de Gérald Berche-Ngô

En savoir plus
Bandeau-couvertures-voyage

Avant de vous échapper


Voyager est propice à la lecture. «Rouler sa bosse», «se mettre au vert», «prendre la poudre d’escampette»… c’est le moment de vous évader. 

Partez en vacances avec les Dictionnaires insolites pour en apprendre davantage. Soixante titres vous sont proposés, autant de destinations rafraîchissantes, au plus proche de la nature, de séjours culturels, dans une ville européenne ou dans des pays lointains, reposants et dépaysants comme en France dans trois régions à forte identité !


Les éditions Cosmopole vous souhaitent un bel été et d’heureuses lectures.

En savoir plus
montage-ete-2019ok

Cet été, partez en Corse à la rencontre de Gilbert Stromboni

Gilbert Stromboni présentera, tout au long de l’été, son Dictionnaire insolite de la Corse
à Porto-Vecchio
– au festival De pages en plages du 5 au 7 juillet 
– à la librairie Le Verbe du Soleil le vendredi 9 août, de 16h30 à 19h30
à Ajaccio
– à la librairie La Marge le mercredi 24 juillet à 17 h
– à la Fnac Atrium le samedi 24 août à 16 h
à Bastia : à la librairie Album nocturne le 19 juillet (21-23 h)
à Corte : à la librairie Valentini le mardi 30 juillet de 10 à 12 h
à Quenza le 4 août et à Lévie le 17 août pour les journées du Livre corse

Dates à suivre sur nos comptes Facebook, Instagram et Twitter

En savoir plus
Bandeau-couverture-corse-gilbert-stromboni

Dernières parutions


Dictionnaire insolite de Rome par Fleur de la Haye-Serafini

À Rome, boire du vin rouge avec sa pizza, mettre du parmesan sur des pâtes aux cèpes, se baigner dans les fontaines et manger son cornetto avec les doigts, ça ne se fait pas. Apporter un dessert, réalisé par un pâtissier de renom, à l’occasion d’un dîner, est en revanche vivement recommandé. Tout comme se faire une séance de cinéma, l’été, à ciel ouvert, sous les étoiles, à deux pas des studios Cinecitta. Ou, le jour, profiter de la lumière naturelle de la cité papale, sous les yeux des anges de la ville, ou au milieu des ruines et des pins altiers, des fontaines baroques et des palais aux façades rosées.
Dans son Dictionnaire insolite de Rome, Fleur de la Haye-Serafini donne à voir la ville aux sept collines, avec une focale inhabituelle. Et c’est rafraîchissant. Comme ce système hydraulique complexe qui se cache derrière la fontaine de Trevi, cette fresque monumentale de William Kentridge sur les muraglioni le long du Tibre, ou cet intrigant SPQR vu sur toutes les plaques d’égouts, qui signifie Senatus populusque romanus, le sénat et le peuple romain, l’antique devise de l’Empire romain.
Saviez-vous que Rome est la plus vaste commune agricole d’Europe ? Que la ville aux 700 églises abrite la plus grande mosquée du Vieux Continent ? Que les Romains ont la manie des messages audio sur WhatsApp ? Que sur les plages, le soleil s’applaudit dès qu’il franchit l’horizon ? Et que Francesco Totti est vénéré plus encore que le pape ?
Le Dictionnaire insolite de Rome est une mine d’informations qui mènent au cœur de la ville, du Colisée aux meilleurs glaciers.


Dictionnaire insolite de l’Écosse par Jean Berton

C’est « un petit pays au caractère bien trempé, et pas seulement par la pluie et le whisky ». Dans son Dictionnaire insolite de l’Écosse, Jean Berton donne à redécouvrir une nature brute, sauvage, un pays loin de ses clichés. Car il existe une vie au-delà de la rive nord du Loch Ness, et des curiosités qui parviennent à faire du kilt un classique. Pour l’insolite, Jean Berton a choisi d’emprunter d’autres voies, comme cette route des 500, pour ses 500 miles parcourant la haute Écosse, au gré de trésors historiques et de couleurs saisissantes. D’île en île, l’auteur entraîne sur celle de Jura qui, naguère occupée par les Vikings, suscite aujourd’hui les convoitises de randonneurs fascinés par ses trois célèbres mamelons, ou encore celle du romancier comme Georges Orwell qui s’y installa pour écrire 1984. Saviez-vous que la meilleure pierre pour le curling, sport olympique né en Écosse, provient de l’îlot d’origine volcanique de Ailsa Craig ? Et que Lewis et Harris, jusqu’alors connue seulement des marins, fait l’objet de voyages initiatiques sur les pas de Peter May et la vie des personnages de son polar, l’île des chasseurs d’oiseaux. Entendez-vous sur la lande des Highlands, l’écho des sorcières ? Pas certain. En revanche, le kelpie peut surprendre au détour d’un rivage. Par gros temps, des têtes de cheval apparaissent, crinières d’écume au vent, pour faire fuir les enfants désobéissants. Pas étonnant que Peter Pan et Harry Potter soient nés sous la plume des Écossais James Matthew Barrie et J. K. Rowling.
Le Dictionnaire insolite de l’Écosse propose un voyage au cœur de la culture écossaise, aussi inventive, sportive que rebelle.

montage-rome-ecosse2

Dictionnaire insolite de la Corse, par Gilbert Stromboni

La Corse a vu naître un empereur, mais saviez-vous que l’inventeur du Coca-Cola y avait aussi vu le jour ? Angelo Mariani eut la bonne idée en 1863 de laisser macérer des feuilles de coca dans du vin rouge de Bordeaux. Et de sitôt vendre le précieux breuvage pour ses vertus stimulantes. Le succès fut tel que même Émile Zola vint à le vanter comme une boisson « de jeunesse ». Depuis, le soda a remplacé le vin et la noix de kola, la cocaïne.

Mais il est un élixir encore plus connu en Corse pour ses qualités bienfaitrices : seul, en France, a bénéficié d’une appellation d’origine protégée, le miel de la région est considéré comme d’exception depuis la nuit des temps. Selon Virgile et Ovide, « il conférait aux autochtones une robustesse et une longévité enviables », rapporte Gilbert Stromboni dont le livre est une pépite.

Rien de mieux qu’un auteur corse pour parler de son île, de sa beauté grandiose et de son identité originale « où le tragique côtoie un sens aigu de la dérision ». Du caviar ajaccien – les bianchetti – au bleu de Chine qui a conquis marins et bergers, en passant par le brocciu, un fromage (basse calorie !) aussi délicieux dans les pâtisseries que les omelettes à la menthe, mais aussi la macagna, cette façon de se moquer de l’autre comme de soi-même, Gilbert Stromboni donne à voir l’île de beauté par-delà les clichés et les mystères.

montage-corse

Derniers parus