Fermer
COUV MADRID OK.indd

Dictionnaire insolite de Madrid

11

À Madrid, la vie est un long fleuve tranquille, à l’image des eaux du Manzanares et du bleu du ciel, quasiment inaltérable. Ici, le temps appartient aux Madrileños qui semblent ne jamais vouloir rentrer chez eux, attablés aux terrasses jusque tard dans la nuit, été comme hiver. La ville, devenue capitale au xvie siècle, n’a rien à envier à Barcelone : ses monuments et ses musées témoignent d’une splendeur inégalée, le déchaînement de la movida y a vu le jour dans les années 1980 est toujours bien présent, quand le défilé joyeux des Rois Mages, les bals et les corridas de la San Isidro ou encore les matchs que se disputent « Meringues » et des « Matelassiers » imposent décidément le goût de la fête.

Au-delà des guides touristiques, les dictionnaires insolites vous font voyager par les mots et aident à briser les idées reçues.


 

978-2-84630-136-7
12 x 17 cm160 pages
11 €

À propos de l’auteur


Auteur et traductrice, Valentine Palfrey a suivi une formation d’histoire, de sciences politiques et de communication. Elle a traduit de nombreux livres et cosigné des ouvrages destinés à la jeunesse ou consacrés aux voyages. Après avoir longtemps partagé leur vie entre Paris et Londres, Valentine et son mari, sujet de sa Très Gracieuse Majesté, ont désormais posé leurs valises dans un autre royaume, celui d’Espagne.

© Photo : DR

 

LE PETIT JOURNAL, 28 février 2019, Géraldine Bordère.
Installée depuis près de trois ans à Madrid, cette grande curieuse passionnée d’histoire(s) a mis ses pérégrinations au profil d’un ouvrage aussi réjouissant qu’instructif. 

Pourquoi les Madrilènes sont-ils surnommés les gatos ? Qu’est-ce qu’un kiko ? Quel point commun Madrid a-t-elle avec Berlin ? Qui est l’oncle Pépé ? Ou encore pourquoi chaque troisième dimanche d’octobre, 1.500 moutons traversent-ils la capitale ? Dans son dictionnaire insolite de Madrid, Valentine Palfray répond à toutes ces questions (et bien d’autres) et livre un ouvrage où les petites histoires de la ville font écho à la grande Histoire de la péninsule et où les anecdotes en apparence anodines en disent long sur les habitudes culturelles des Madrilènes. « Ce n’est pas un guide de voyage à proprement parler mais plutôt un récit de voyage. On y trouve évidemment des infos sur les incontournables madrilènes comme le Prado ou les churros, toujours traités avec un angle inédit, mais aussi des observations plus personnelles, des explications sur nos différences culturelles ou des anecdotes insolites », résume Valentine.

Où les petites histoires de la ville font écho à la grande Histoire

Comme ce paragraphe entièrement consacré au gin tonic où l’on apprend que cette boisson est ici un incontournable de la journée au même titre que le cafe con leche (pas à la même heure évidemment).« Quand je suis arrivée à Madrid fin 2015 au moment des fêtes de Noël, je ne comprenais pas pourquoi, au supermarché, trônaient des dizaines de coffrets cadeaux avec des bouteilles de gin. Pour moi, c’était un breuvage has been. Mais ici, c’est quasi une religion, chaque quartier possède son bar à gin où on ne sert que ça. Encore plus étonnant, dans l’enceinte de Las Ventas, les vendeurs ambulants proposent de l’eau, de la bière… et du gin tonic ! » D’ailleurs Madrid a sa propre distillerie : Santamania qui a ouvert ses portes en 2013 à Las Rozas et qui produit le fameux spiritueux à base d’eau des montagnes de la sierra ! A défaut de comprendre la genèse sociologique de cette passion, vous savez maintenant quoi commander à l’heure de l’aperitivo !

Trois ans d’enquête

Mais ne vous-y trompez pas, ce dictionnaire insolite de Madrid est loin de n’être qu’un recueil de fantaisies espagnoles vues par la lorgnette subjective d’une expatriée française. Trois ans d’enquête ont été nécessaires à Valentine pour rassembler le matériel nécessaire à sa rédaction. Trois ans à prendre le pouls de la ville, à flâner au hasard des rues, à écouter, goûter et observer ! « Je dois particulièrement remercier Marta, ma prof d’espagnol. Elle a été une mine d’informations en plus de m’enseigner la langue. Elle m’a appris à décoder la ville, pourquoi untel réagissait comme ça à ce moment-là, comment on commande son café, pourquoi on respecte bien la queue au supermarché ou à l’arrêt de bus. Des choses qu’on n’apprend qu’en se confrontant aux habitudes des habitants », explique Valentine. Pour le côté culturel et historique, elle a pu compter sur Pedro Jiménez, un guide officiel et une vraie encyclopédie de la ville en chair et en os ! Une aide précieuse pour celle qui n’en est pas à son premier coup d’essai éditorial.

Auteure et traductrice, cette quinqua pétillante qui a partagé sa vie entre Londres et Paris a déjà publié L’Encyclosport, Le Guide Grands Voyageurs de Londres ainsi que Le Dictionnaire insolite de Londres. Pourquoi Madrid ? « J’ai suivi mon mari qui a été envoyé ici pour son travail il y a trois ans. Même si ça a été un peu difficile de quitter nos amis et nos enfants, je ne regrette pas. J’aime cette ville animée, agréable où la vie est douce ». Un béguin citadin qui se ressent entre les lignes de son ouvrage. « J’aimerais que grâce à ce livre, les voyageurs qui connaissent déjà la ville la redécouvrent sous un autre angle. Et que ceux qui ne la connaissent pas encore aient vraiment envie de l’appréhender dans toute sa diversité ! » Après tout Madrid, ce n’est pas que le Prado, la cerveza et le Real !

Information complémentaire

Poids 0.160 kg
Dimensions 12 x 17 cm

Vous aimerez peut-être aussi…