Fermer
Dictionnaire insolite de Berlin

Dictionnaire insolite de Berlin

11

Berlin n’est pas une belle ville, à proprement parler : trop grande, maladroite, elle est pourtant devenue l’une des métropoles les plus visitées d’Europe. Capitale tardive, détruite par les bombes puis divisée par la guerre froide, elle ne cesse de se métamorphoser et de fasciner. Son secret ? Chacun y trouve ce qu’il cherche et plus encore, que ce soit sur les traces de Karajan ou de David Bowie, entre les palais et les bunkers, en rollers sur les pistes d’un aéroport désaffecté ou à vélo le long d’un Mur qui n’existe plus, sur les rives parfumées de ses lacs ou dans les entrepôts postindustriels des meilleurs clubs d’électro du monde !

Au-delà des guides touristiques, les dictionnaires insolites vous font voyager par les mots et aident à briser les idées reçues.


 

978-2-84630-129-9
12 x 17 cm160 pages
11 €

À propos de l’auteur

editions-cosmopole-guide-dictionnaire-insolite-berlin-sara-roumettep-houedeJournaliste et auteur, Sara Roumette vit et travaille à Berlin, où elle a fait une partie de ses études d’histoire. Elle fréquente la capitale allemande depuis près de vingt-cinq ans, de façon intermittente mais passionnée. Elle a également vécu à Cuba et publié en 2011 le livre Cuba. Histoire, société, culture (La Découverte).
Sara Roumette a concocté une playlist, disponible sur son blog commencé lorsqu’elle habitait à Cuba, avec des chansons que l’on retrouve au fil de son Dictionnaire insolite de Berlin.

© Photo : P.Houédé

 


 

HORS SÉRIE GÉO EXTRA, août 2015
Berlin, en lettres capitales, par Jean-Yves Durand

Sara Roumette nous dévoile sa ville d’adoption en 174 mots-clés. Surprenant.
« Savez-vous qu’au printemps, ses habitants se régalent d’asperges, une plante importée par les Huguenots français au XVIIIe siècle ? Que le « Berliner » est un petit beignet vendu dans toutes ses boulangeries ? Et que ses éboueurs arborent sur leurs uniformes le sigle « Macadam cowboy » ? L’auteur du Dictionnaire insolite de Berlin nous livre ainsi de délicieuses anecdotes au fil d’une traversée de la cité à l’emblème de l’ours.

Entre le « A » de la fameuse Alexanderplatz et le « Z » de Zwischennutzung (« lieu alternatif »), la journaliste Sara Roumette nous entraîne de bunkers restaurés en arrière-cours secrètes, de saunas naturistes en antres festifs de la musique techno. Au passage, elle essaime les noms de ceux qui l’ont mise en images (Wim Wenders, Josef von Sternberg) ou en sons (Nick Cave, David Bowie, Nina Hagen, Iggy Pop). Car, dit-elle, Berlin est « une ville fantasmée, chantée, filmée. »

Information complémentaire

Poids 0.160 kg
Dimensions 12 x 17 cm

Vous aimerez peut-être aussi…